Vous avez dit écologie ?

Environnement : De quoi parlons-nous ?

Le mot est à la mode, à tel point que chaque concurrent aux prochaines élections municipales affirme en faire « la priorité du prochain mandat ».

L’exposition de mesurettes à visées électorales ne doit cependant pas cacher l’essentiel. On peut affirmer que « depuis 6 ans, Louveciennes a pris le virage de la transition écologique grâce à de nombreuses actions innovantes » (sic), mais de quoi parle-t-on ?

A l’instar du maire sortant, récemment converti, on peut promettre que chacun fera son compost, que la ville n’accueillera plus de cirque avec des animaux, que chaque louveciennois fera un geste écologique par mois et que l’on mettra des poules dans les écoles.

Toutes ces bonnes intentions risquent de ne rester que des gadgets destinés à masquer l’essentiel : la destruction accélérée du patrimoine naturel de la commune, grand oublié des mandats successifs jusqu’à ce jour.

cof

Un grand absent

L’abattage radical de nombreux arbres dans Louveciennes (carnage sur les talus SNCF ou dans les jardins de la « maison Poisson » sous l’œil naïf de la mairie), le défrichage massif de nombreux espaces naturels pour y implanter les futurs programmes immobiliers (OAP Aqueduc, Plains-champs, Rougemonts, Cœur Volant, etc.), l’artificialisation inédite des sols, vont à rebours des actions réellement entreprises dans de nombreuses autres communes.

Si la plupart des promesses opportunément formulées sont dignes de candidats parisiens (dans les arrondissements les plus « bobos »), on peut cependant s’inspirer de la politique environnementale mise en œuvre dans de nombreuses grandes villes : Création de friches urbaines pour réintroduire de la biodiversité, plantation massive d’arbres (170 000 à Paris, 140 000 à Angers, sans parler de Nantes, Metz, Amiens, etc.).

Si nous avons la chance, pour peu de temps encore, de bénéficier d’un environnement à peu près vert et sauvage dans certains endroits, c’est maintenant qu’il faut agir. Faute de quoi nous aurons à notre tour, dans quelques années, à réparer les erreurs du passé s’il n’est pas trop tard.

La préservation et le développement du patrimoine arboré est la pièce maîtresse d’une politique écologique bien comprise. De manière très surprenante, les arbres sont pourtant les grands absents de cette campagne municipale : Pas de programmes de plantation, pas de bilans périodiques sur leur nombre, pas d’engagement sur leur protection.

Quelques pistes

Il ne s’agit pas uniquement de se donner bonne conscience. Il s’agit principalement de mettre en cohérence les promesses et les actes :

  • Faire du maire-adjoint à l’environnement un véritable contre-pouvoir au maire adjoint à l’urbanisme, ce qui n’a jamais été fait, surtout pas au cours du dernier mandat. Il doit placer la protection et la mise en valeur de notre patrimoine naturel comme préalable à toute décision d’urbanisme ;
  • Faire l’inventaire de toutes les places disponibles sur le domaine public où un arbre pourrait être planté sans gêne au voisinage ni à la circulation et établir un programme pluri-annuel de plantation ;
  • Réaliser une ferme pédagogique : Cela aurait pu être une bonne idée du maire sortant ! Ce qui est dommage, c’est qu’il veuille en construire une neuve dans le parc des granges du Barry alors qu’il a fait raser la « ferme de la mi-côte », authentique bâtiment d’époque niché dans un cadre exceptionnel.
  • Planter des vergers partagés : Ici encore, pourquoi recréer quelque chose  artificiellement dans le parc du Millénaire alors que l’on a condamné dans le PLU les magnifiques vergers des Rougemonts ? Peints par les impressionnistes, ce magnifique site, parmi les derniers témoins du riche passé arboricole de Louveciennes aurait mérité d’être réhabilité plutôt que rasé et bétonné pour y construire 70 logements. Peut-être n’est-il pas encore trop tard ? Le futur édile serait bien inspiré de protéger ces authentiques vergers lors d’une révision du PLU et de les confier à une association citoyenne comme cela a été fait pour « les coteaux de Louveciennes ». Comme cette dernière s’occupe de la vigne pour faire du vin, les familles louveciennoises pourraient faire leur jus de pomme, leur cidre et pourquoi pas la fameuse eau-de-vie qui a fait la réputation de la commune !

20130424_154013

Plus que de reconstituer des morceaux de nature dans les parcs municipaux, il est grand temps de s’attaquer sérieusement à la préservation de nos derniers espaces naturels et de nos paysages, notre capital le plus précieux.

Nicolas VATAR pour 100 % Louveciennes

, , , , ,

3 Réponses à “Vous avez dit écologie ?”

  1. Yves de Tonquédec Dit :

    Nicolas,
    Bien d’accord avec ces remarques mais encore à l’heure actuelle les vergers en exploitation sont de très gros consommateurs de produits phytosanitaires.
    André Vanhollebeke a eu le courage politique lors de son 1er mandat de virer de la liste des fournisseurs de la ville de Louveciennes les représentants de monsanto. A l’époque il avait reçu quelques menaces. Mais la ville est entrée dans le zéro phyto.
    C’est aussi grâce à lui et au conseil municipal des jeunes que nous avons pu lancer en 2013 le programme de mise en refuge LPO des parc et jardin pour préserver la biodiversité de la ville. Aujourd’hui il faut accélérer ce programme et y mettre de vrais moyens. (Bilan et suivi de l’inventaire de la biodiversité semble être passer à la trappe.)
    Ok pour planter des arbres mais le faire dans le cadre d’un programme qui intègre de façon élargie la préservation de la biodiversité. Avec débitumisation des espaces publics et en particulier les cours d’écoles.Vétalisation des constructions (futur permis de construire et rénovation) .Favoriser les constructions en bois. Et faire un vrai plan liaisons douces…
    Rien d’insurmontable. ;-)

    Répondre

  2. Yves de Tonquédec Dit :

    Avec un peu de courage …

    Répondre

    • CONNAN Marie-Françoise Dit :

      Enthousiasme plutôt que courage !
      En avez-vous ?
      Si oui, dépassez les frontières de ce blog et unissons-nous pour cette noble cause qui vise au bien-être de tous !

      Répondre

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus