La Résidence Intergénérationnelle (1ère partie)

La mairie a lancé à l’automne 2017, l’étude d’une Résidence Intergénérationnelle sur le terrain « Gaudet » qui lui appartient.
Le projet se situe au 47-49 de la rue du Général Leclerc. Cette parcelle de 3170 m² est entourée par la maison Saint Joseph et la Ruelle de la Haute Barre.
Le permis de construire a été signé mi-2019 et les travaux de construction viennent de commencer en octobre 2020.
Le terrain Gaudet a été cédé par la mairie au bailleur social « Immobilière 3F » en 2019 suite à la consultation de plusieurs opérateurs sociaux en octobre 2017.
Ce projet prévoit la conservation et la restauration de la maison Gaudet.
Sur le terrain derrière, 2 bâtiments en R+2+combles sont en construction, ce qui fera une hauteur au faitage d’environ 15 mètres par rapport au terrain existant. Cette résidence devrait donc être peu visible depuis la rue du Général Leclerc ou du Parc de la Haute Barre.
Le projet comporte une cinquantaine de logements sociaux en incluant la maison Gaudet et environ 45 places de parking en sous-sol et 5 ou 6 places à l’extérieur.

IMG_20201120_114641

Entrée du terrain Gaudet

Rappelons que la Ruelle de la Haute Barre qui contribue à l’identité de notre ville est répertoriée au « Petit Patrimoine » de Louveciennes.

IMG_20201120_115026

 Ruelle de la Haute Barre

IMG_20201120_114822

Le Parc de la Haute Barre

Une « résidence intergénérationnelle » est un type d’habitat qui désigne un ensemble de logements conçu pour accueillir différentes générations : étudiants, familles, personnes âgées. Les différentes générations ne partagent pas le même logement mais vivent dans un même ensemble résidentiel avec à leur disposition une salle commune qui sera au rez de chaussée. Cette salle sera également à la disposition des associations et des louveciennois pour des activités ou événements. Cette salle commune sera gérée par le maitre d’ouvrage avec la participation du CCAS et des associations de la ville.

Ce sont en général des bailleurs sociaux en partenariat avec des associations ou des investisseurs privés qui initient ce type de projet. Dans notre cas c’est la mairie qui est à la manœuvre.

Les avantages de ce type d’habitat sont nombreux. Remède à la solitude, réaction à la baisse du pouvoir d’achat, réponse alternative à la maison de retraite, cette formule présente de nombreux atouts.

L’habitat intergénérationnel est une solution alternative et innovante qui combine des logements avec un projet social, dans l’objectif de mieux vivre-ensemble, entre générations et entre individus.

Il permet ainsi aux personnes âgées de vivre chez soi le plus longtemps possible et donc d’éviter ou de reculer l’entrée en EHPAD, en favorisant l’autonomie et en luttant contre l’isolement. En effet, l’habitat intergénérationnel permet de répondre aux attentes des personnes âgées qui souhaitent maintenir l’inclusion sociale, et le maintien à domicile dans un cadre sécurisant et bienveillant.

Les plus jeunes y trouvent également leur compte à travers des activités et échanges de services réciproques (gardes d’enfants, cuisine, petit bricolage, conseils de jardinage, informatique, …) qui permettent de gagner en qualité et en confort de vie.

Le projet a été présenté en comité de quartier début 2019. On ne comprend pas pourquoi seuls les comités de quartier ont le droit d’avoir ce type d’information et pourquoi la mairie n’a pas organisé une réunion publique et/ou un bel article dans le Louveciennes Echos, pour présenter le projet à tous les louveciennois ?

La seconde partie sera publiée prochainement, à suivre donc …

Philippe Delarue
100% Louveciennes

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus